Skip to content

La magie du désert

Jour 1 :Oasis de Mhamid

Arrivée dans l’après-midi à M’Hamid (par vos propres moyens ou guidés par nos soins)
Accueil par notre équipe pour rejoindre à pied le Ksar d’Oulad Mhia. Visite de la Kasbah Sidi Khalil puis départ à dos de dromadaire pour parcourir l’immensité désertique environnante et rejoindre le site de votre bivouac pour assister au coucher de soleil sur les dunes et aux préparatifs du repas. Dîner nomade au son des voix et instruments de musique du désert suivi d’une soirée autour du feu de camp. Nuit sous tente

Jour 2 : Dunes de Chiggaga
 
Après le petit déjeuner départ vers Les dunes de Chigaga, qui se trouvent à 60 kms à l’Ouest en empruntant la piste qui longe le Djebel Bani en passant par Oued Naam, Bertam, Oued Laatach et l’oasis sacrée. Déjeuner pique-nique à l’ombre des palmiers et l’après-midi continuation vers les grandes dunes qui s’étendent sur une quarantaine de kilomètres de longueur et une quinzaine de largeur, installation de votre bivouac , rituel du thé après avoir eu le courage d’assister au coucher de soleil sur le plus haut des sommets, diner et nuit sous tentes
Jour 3  : Lac d’iriqui et La Hamada du Drâa
 
Après le petit déjeuner départ pour le lac asséché d’lriqui situé entre l’oued Draâ et le côté Sud de l’Anti-Atlas dans les provinces de Zagora et de Tata.
Le lac est caractérisé par des paysages désertiques typiques du Sud marocain. Dans un passé proche Iriqui constituait un lieu d’escale et d’hivernage de nombreux oiseaux d’eau migrateurs (flamant rose, foulque et oies) et a donné au lac un caractère écologique important. La réhabilitation de cette zone humide est l’un des principaux objectifs de création d’un parc national dans ce territoire.
 
La végétation est représentée par une steppe arborée et par une savane d’Acacia raddiana. Les milieux dunaires sont essentiellement couverts par le Tamarix.
’lriqui abrite une faune variée représentée par la Gazelle dorcas, le Mouflon à manchettes, l’Hyène, l’outarde houbara mais également par un grand nombre de reptiles tels que le Lézard, le Céraste, le Varan, le Caméléon, le Gecko et différents types de serpents. 
 
La reconstitution et la réintroduction prévues de certaines espèces rares disparues de la faune saharienne telles que l’Oryx, l’Addax et l’Autruche à cou rouge conférera prochainement à la région une valeur inestimable. 
Déjeuner pique-nique au sud d’Iriqui et retour par la piste sud qui longe le fleuve Drâa et en passant par Erg smar et Lahdibat.
Dîner et nuit en bivouac.

Jour 4 : Kasbahs de M’Hamid

Après le lever du soleil et le petit déjeuner nomade, retour au village de M’Hamid à pied ou à dos de dromadaire. Visite de l’école de musique Joudour Sahara, chants et musique avec les futurs talents de l’école.

fr_FRFrench